India

Sur MacGé : L’Inde, le pays où le prix du développement mobile n’a pas encore explosé

Dans la rue, à Pune

Souvenez-vous : été 2008, Apple lance l’iPhone 3G, très attendu, en Inde. L’un des premiers acheteurs, Chinmay Narawane, à Pune, près de Mumbai, a même reçu le sien directement des mains du PDG de l’opérateur Vodafone – avec une remise gracieuse de 15 € environ pour ses efforts. D’autres, à Delhi notamment, auront moins de chance. Pour autant, passé l’effet d’annonce, la mayonnaise retombe quelque peu, plombée notamment par un prix démesurément élevé pour le marché local et par l’absence de réseau 3G (lire aussi L’iPhone 3G est arrivé en Inde et dans le calme).

Mais l’Inde n’a pas tourné le dos à l’iPhone, et loin s’en faut. Elle s’est notamment rattrapée sur un autre terrain, celui du développement des applications mobiles. Et là, comme dans les autres domaines de l’informatique, le sous-continent a une carte puissante à jouer : celle du prix. Aujourd’hui, en France, une application basique se négocie entre six et huit mille euros au bas mot. Dans certains cas, la facture peut être encore plus salée : c’est un élément de sélection; les développeurs sont débordés de demandes; leur temps de cerveau disponible ira au plus offrant – ou parfois au projet le plus excitant.

La suite est à lire sur MacGé »

Tags: , , , , ,

Déposez un commentaire