India

«La fabrique de l’espoir»… le prochain roman de Lavanya Sankaran

Lavanya Sankaran, lors de notre entrevue à Bangalore

Revenir à Bangalore a été l’occasion de revoir Lavanya Sankaran, l’auteur du Tapis Rouge. Son second livre, auquel elle travaille depuis cinq ans, pourrait sortir l’an prochain. Même si elle refuse de donner de calendrier précis, elle indique en être «aux retouches finales. Mais je ne veux rien presser. Ce livre doit être celui que je voulais qu’il soit.» Et justement, de quoi s’agit-il ? D’un roman, dont l’histoire se déroule à Bangalore, intitulé «The Hope Factory». La fabrique de l’espoir, pourrait-on traduire.

Sans entrer dans le détail de l’intrigue, Lavanya Sankaran a accepté de m’en tracer les grandes lignes : «c’est un peu l’histoire de chaque homme et femme en Inde; chercher à faire sa vie et à gérer les complications que le système ne manque pas de produire. D’une certaine façon, c’est une représentation de ce qu’est, aujourd’hui, la vie en Inde et de ce que réussir, ici, signifie.»

Et de préciser : «en particulier, il traite de deux choses qui sont intrinsèques à l’Inde moderne. La première, c’est l’entrepreneuriat. Une culture très forte actuellement. Tout simplement parce qu’il est nécessaire d’être entrepreneur pour surmonter les problèmes du système; il est nécessaire de trouver en soi les ressources pour avancer. La seconde, c’est l’éducation. Si vous êtes pauvre, de nos jours, le seul moyen d’améliorer votre condition – ou celle de vos enfants -, c’est l’éducation. Mais pas celle qu’apporte le gouvernement. Une éducation de meilleure qualité. That’s the magical door to escape poverty in India right now

Rendez-vous dans quelques mois.

Tags: , , , ,

Déposez un commentaire