India

3G : mise aux enchères des licences indiennes le 7 décembre

Après moult retards et péripéties, c’est finalement ce 7 décembre 2009 que seront mises aux enchères les licences 3G du sous-continent indien. Les licences WiMax suivront, le 9 décembre. Pour la 3G, le prix de réserve des licences a finalement été établi à 35 MRs ; seuls quatre opérateurs pourront venir concurrencer les opérateurs publics BSNL et MTNL – qui ont déjà ouvert des réseaux 3G à travers le pays – dans chacun des « cercles » de la téléphonie mobile indienne – un découpage géographique régional. Les candidats aux enchères ont jusqu’au 13 novembre pour se déclarer. Au total, le gouvernement indien espère dégager 250 MRs du processus. Au-delà des enchères initiales, les opérateurs retenus devront s’acquitter d’une redevance annuelle de 8,5 % de leur chiffre d’affaires.

La portabilité du numéro, quant à elle, devra attendre 2010. Ce nouveau retard serait lié à des difficultés, côté opérateurs, pour l’implémentation du dispositif. Les premiers servis seront Dehli, Mumbai, Kolkata, mais aussi les états du Maharastra, du Gujarat, de l’Andhra Pradesh et du Tamil Nadu (Chennai).

Les équipementiers sur les dents

Alcatel-Lucent, Nokia Siemens, Huawei, ZTE, Ericsson… tous les grands équipementiers télécoms sont évidemment sur les dents, chacun cherchant à s’octroyer la part du lion d’un marché particulièrement alléchant. Ericsson a commencé à augmenter ses investissements en Inde, en R&D (à Chennai et Gurgaon), mais aussi dans le développement de services : l’Inde devrait devenir le hub d’Ericsson pour les services d’administration d’infrastructure et d’outsourcing [HBL]. Egalement présent dans le pays, Motorola y investirait pour expérimenter la 4G, LTE [BS]. Alcatel-Lucent vient d’ouvrir un centre de compétence pour la migration des réseaux vers le tout-IP, à Chennai.

Mais les SSII sont également sur les rangs, notamment pour l’administration de l’infrastructure IT des opérateurs. Loop Telecom doit ainsi attribuer un contrat à 400 M$ sur dix ans ; TechMahindra, Wipro et IBM sont sur les rangs [ToI].

Tags: ,

Un commentaire pour “3G : mise aux enchères des licences indiennes le 7 décembre”

  1. Le 16 novembre 2009 à 10:42

    LeMagIT Blogs : Nouveau retard pour 3G indienne dit:

    […] enchères des licences 3G indiennes (pour les opérateurs privés) ne devrait pas, en définitive, commencer le 7 décembre prochain. La rumeur d’un nouveau report, à la mi-janvier, court depuis début octobre, […]

Déposez un commentaire