India

Accéder à Internet depuis les bureaux d’une SSII en Inde

La sécurité de l’information me semble prise très au sérieux, ici – mais je vous rassure, ça ne me surprend pas. Chez Cap Gemini, on utilise des réseaux locaux virtuels, des réseaux physiques séparés, la virtualisation, des proxy, etc. Le tout pour isoler les projets les uns des autres et les protéger de l’extérieur. Mais il faut aussi compter avec le contrôle d’usage sur les postes de travail pour limiter les risques de fuites de données. Un technicien est venu configurer mon MacBook Pro pour me permettre de me connecter à Internet. Mais il était tellement content de discuter avec quelqu’un susceptible de lui faire découvrir un peu le monde Mac que… je suis parti en entretien avant de pouvoir me connecter à Internet.

Même situation, sinon pire, chez l’opérateur Reliance Global Communications, où se connecter à Internet lorsque l’on est simple visiteur relève du parcours du combattant, même avec l’aide du technicien de service. L’accès à Internet est en outre filtré, bloquant la consultation de sites « légers » tels que Flickr ou YouTube.

Accès à Internet restreint chez Reliance Global Communications

 

Accès à Internet, chez TCS à Mumbai

Accès à Internet, chez TCS à Mumbai

Chez TCS, la situation est comparable. Sinon que l’on est très organisé au siège de Mumbai : une salle de presse est installée dans les locaux ; il est possible d’y avoir un accès complet à Internet. Mais rien ne semble prévu et structuré pour offrir un accès à Internet complet aux invités qui n’ont, à priori, pas le droit d’utiliser le LAN des lieux.

 

Reste que, ce matin, la salle de presse est occupée : c’est un peu la panique; les demandes d’interview pleuvent depuis la publication des résultats hier et l’annonce de mesures de « maîtrise des coûts. » Du coup, j’ai pu me connecter dans le seul bureau fini d’une aile en rénovation du siège de Tata Consultancy Services à Mumbai. Là, j’ai droit à une connexion très confortable, avec 2 Mbps symétriques.

Tags: , ,

Déposez un commentaire