India

Au revoir Mumbai

Ma première semaine en Inde, entre Mumbai et Pune, touche à sa fin. Ce soir, je décolle pour Jaipur, où je dois passer le week-end en famille. La semaine prochaine, je serai trois jours à Bangalore et deux jours à Chennai. Là-bas, je dois notamment visiter les installations d’Infosys, Wipro et Logica, mais aussi rencontrer l’auteur Lavanya Sankaran, un représentant du syndicat Unites, et Partho Ganguli, de Reliance. Sans compter les éventuelles rencontres impromptues.

Mais avant de décoller pour Jaipur, je me suis installé dans le salon d’affaires de Jet Airways (accessible à tous les porteurs d’une carte de crédit MasterCard) dans l’espoir d’y utiliser une connexion à Internet. Problème : cette connexion est fournie par AirTel et le réseau d’AirTel serait en panne sur toute la région de Mumbai depuis ce matin. Selon une hôtesse du salon, ce serait une première. Mais toutes les communications du réseau AirTel seraient concernées, données de même que voix. J’utilise le conditionnel car, si je peux confirmer que le réseau WiFi d’AirTel à l’aéroport domestique de Mumbai ne fonctionne pas, je ne peux rien dire du réseau de téléphonie mobile.

Quoiqu’il en soit, il y a au moins un réseau WiFi qui fonctionne, baptisé « jetlounge », accessible dans l’aérogare au moins après le passage des contrôles de sécurité, et offre un accès gratuit à Internet.

Tags: , , ,

Un commentaire pour “Au revoir Mumbai”

  1. Le 21 juillet 2008 à 13:55

    LeMagIT Blogs : Vite lu dans la presse indienne du week-end dit:

    […] Le réseau de Airtel a bien été victime, ce vendredi, d’une panne monstre dans la région de Mumbai. Le Sunday Times explique qu’un incendie a ravagé une partie des […]

Déposez un commentaire