India

L’inde partiellement coupée d’Internet

Ce vendredi 19 décembre, trois câbles sous-marins majeurs ont été coupés entre l’Europe et la zone Asie/Proche-Orient : Sea Me We3 (SMW3), Sea Me We4 (SWM4) et Flag (réseau Reliance). Selon France Télécom, la coupure serait survenue en Méditerranée, entre la Sicile et la Tunisie, « sur des segments reliant la Sicile à l’Egypte. » Dans un communiqué, l’opérateur hexagonal faisait état de 82 % de capacités hors service vers l’Inde, à 7h44 UTC, sur le trafic voix. Ce lundi matin, le navire de maintenance Raymond Croze doit intervenir pour réparer SMW3 et SMW4. Avec la perspective d’un retour à la normale au 31 décembre. D’ici là, l’essentiel du trafic vers la région concernée est rerouté via l’Amérique du Nord.

Dans les colonnes de Times of India, des responsables de spécialistes du BPO évoquent leurs craintes quant à l’impact de cette importante panne sur leur activité : le reroutage des connexions devrait être source de pertes de paquets, mais aussi de latences élevées. Une latence de l’ordre de 400ms aurait déjà été observée. Attention à se méfier à la faible latence des sites Web des grands médias indiens : ils profitent des services d’Akamai avec, en conséquence, des serveurs cache de proximité un peu partout dans le monde. Internet Traffic Report faisait ce dimanche état d’un délai de réponse de 667ms sur son routeur de référence à Bangalore.

La mauvaise nouvelle, elle est pour l’opérateur Reliance qui essuie là la septième panne sur son réseau Flag en un an.

[MàJ 22/12/2008 @17h40] Selon Times of India qui cite Barthi et Tata Communication, actionnaires de SMW4, celui-ci devrait redevenir pleinement opérationnel d’ici la fin de la semaine; pour SMW3, il faudra attendre la fin de l’année. Même chose pour Flag.

Tags: , ,

Déposez un commentaire