India

La France nouvelle cible des SSII indiennes ? HCL confirme

Rajeev Sawhney , président d’HCL Technologies Europe.

La semaine dernière, j’ai rencontré le directeur pour l’Europe de HCL, cinquième SSII indienne (mais l’agonie de Satyam devrait bousculer ce palmarès). L’occasion de confirmer une tendance entrevue avec TCS : la France est bien identifiée comme un relais de croissance pour les SSII indiennes. Entre deux couplets sur « HCL, prestataire global » – un tic de communication apparemment bien partagé par les SSII du sous-continent -, Rajeev Sawhney , président d’HCL Technologies Europe, a confirmé l’importance du marché français pour cet acteur indien, qui a pris son essor à l’origine dans la construction de matériels informatiques.

Dans une Europe continentale qui pèse un tiers de l’activité du groupe – avec comme premier client une grande banque allemande -, la présence française de HCL a longtemps été marquée par le contrat avec Airbus, pour des services d’ingénierie. Si, porté par l’avionneur, HCL est présent à Toulouse depuis 9 ans, il n’a réellement investi le marché – en ouvrant des bureaux à La Défense notamment – qu’en 2008. La SSII vient d’ailleurs de recevoir le prix de l’investisseur international de l’année attribué par Paris Île-de-France Capitale Économique (une association dépendant de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris visant à promouvoir l’investissement dans la région capitale). Rajeev Sawhney glisse d’ailleurs envisager ouvrir d’autres bureaux dans d’autres villes de l’Hexagone.

Le partenariat avec GFI conforté

« Le timing est bon pour les SSII indiennes, explique-t-il. Le contexte économique pousse les entreprises à réduire les coûts et à se montrer inventives. La France est une de mes priorités, je passe beaucoup de temps dans l’Hexagone ». Sans préciser la nature des accords qu’il entend signer, Rajeev Sawhney m’a toutefois confirmé que, pour renforcer sa présence dans l’Hexagone, HCL compte s’appuyer sur le partenariat avec GFI dont disposait une des récentes acquisitions de l’Indien, l’Anglais Axon. Rappelons que ce dernier est spécialisé dans le conseil SAP, progiciel pour lequel HCL affirme disposer de 5 000 compétences dans le monde.

Aujourd’hui, les services pèsent quelque 2 milliards de dollars parmi les 5 milliards de chiffre d’affaires généré par HCL.

Tags: , , ,

Déposez un commentaire