India

La réputation de Bangalore n’est pas usurpée !

Beaucoup de gens me l’ont dit : Bangalore est une ville embouteillée à l’air difficilement respirable aux heures de pointe. J’avoue que j’avais du mal à le croire. Surtout, j’étais très loin d’imaginer les proportions de la chose.

Hier matin, le taxi qui m’emmenait chez Wipro a dû mettre quelques 2h pour atteindre les bureaux de l’entreprise, contre une heure – grand maximum – prévue initialement. Il semble qu’une manifestation de taxis ait aggravé ponctuellement la situation. Mais, le soir même, alors que la manifestation s’était achevée, rebelote : 1h30 pour accomplir un trajet en ville qui pourrait ne prendre que 20 minutes si la circulation n’était pas aussi dense. Et quand on parle de densité de circulation aux heures de pointe à Bangalore, on évoque des situations où le chauffeur de taxi coupe son moteur pendant quelques 10 minutes, faute de pouvoir avancer ne serait-ce que d’un pouce.

Emboutaillages à Bangalore, en direction d'Electronic City

Las, tout le monde ne procède pas de la manière. Du coup, l’air environnant devient très vite irrespirable (pour un européen, au moins). Seule solution : demander au chauffeur de fermer l’habitacle et de passer l’aération en mode « recyclage » afin couper l’apport d’air extérieur. En rickshaw ou à moto, de nombreux indiens portent des masques, à commencer les policiers en charge de la circulation.

Pour autant des efforts sont faits. La route qui mène à Electronics City, cette ville à côté de la ville où sont installées la plupart des entreprises IT, devrait être doublée d’une voie aérienne d’ici 1 à 2 ans. Un ancien commercial de Dell en Inde, rencontré dans un pub de Bangalore, affirme quant à lui que la situation était bien pire il y a deux ans.

Pour les entreprises installées sur place, la situation est à double tranchant : elle pèse quelque peu sur leur image voire sur leur productivité. Mais elle force parallèlement leurs salariés à venir plus tôt au bureau : ils arrivent chez Wipro à 8h30 le matin, alors que le travail ne commence officiellement qu’à 9h. 

Tags: , , ,

Déposez un commentaire