India

L'ennemi du photographe

Buée...

En partant en Inde, je m’attendais à devoir faire particulièrement attention à la poussière. On m’avait prévenu : « tu vas voir, l’Inde c’est sale et très poussiéreux; fais attention lorsque tu veux changer d’optique sur ton reflex. » Du coup, j’étais un peu tenté de m’attendre à vraiment beaucoup, beaucoup de poussière avec contrainte quotidienne de nettoyage de lentille avant d’objectif. 

Franchement, la poussière, c’est une réalité. Mais pas à ce point-là, du moins pas dans les grandes villes que j’arpente. Et pourtant : dans les magasins, il n’est pas rare de trouver des écrans d’ordinateur qui sont protégés par des films plastiques transparents pour éviter les dépôts massifs de poussière. A en juger par l’état de ces films, la protection n’a rien de superflu.

Mon pire ennemi ici, c’est plutôt la buée, effet secondaire indésirable de la climatisation : le matin, en sortant de l’hôtel, je suis bon pour attendre une bonne dizaine de minutes avant de prendre une photo, afin de m’assurer de la montée en température du matériel pour dissiper la buée sur la lentille avant des objectifs. De la même manière, j’évite au possible de sortir mon ordinateur portable de sa veille tant qu’il ne s’est pas quelque peu réchauffé afin de prévenir toute condensation.

Tags: , , ,

Déposez un commentaire