India

Les victimes collatérales de la chute de Nortel

Ce 14 janvier 2009, Nortel a déposé son bilan. Cette situation n’est pas sans conséquence en Inde. Certes, TCS et Wipro ont nié tout risque lié à la faillite de l’équipementier télécoms… tout risque, sauf pour Sasken [ET]. Enfin, presque. Nortel devrait quelques 15 M$ à Wipro. Mais Sasken générait, avec l’équipementier canadien, environ 10 % de son CA. [BS] Un canadien qui détenait 10 % du capital de l’indien Sasken. Et comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, le groupe Tata a décidé de se retirer d’une co-entreprise fondée avec Sasken et spécialisée dans l’électronique embarquée, TACO Sasken Automotive Electronics. [BS] L’opérateur public BSNL s’inquiète de son côté de la capacité de Nortel à lui livrer ses équipements. [HT]

Mais, selon Ovum, les prochains Jeux Olympiques d’hiver de 2010 et la prochaine coupe du monde de football aurait aussi du souci à se faire : Nortel figurait parmi leurs principaux financiers. [HBL] Avec… Satyam.

Tags: , ,

Déposez un commentaire