India

Satyam cherche toujours une sortie de crise

Les jours se suivent et se ressemblent chez Satyam. La SSII indienne aurait reçu des notifications de rupture de contrat de la part de deux importants clients. [BS] La recherche de financements n’en est que plus délicate, alors que les comptes n’ont toujours pas été corrigés. [HT] Le Conseil d’Administration étudierait même l’idée d’hypothéquer une partie des propriétés foncières de la SSII. En attendant, les salariés de la SSII pourraient perdre, au moins temporairement, leur couverture santé : Satyam n’a pas les moyens, en l’état, de régler l’échéance d’environ 300 MRs. [HBL]

L’ancien PDG de Satyam, Ramalinga Raju, a de son côté reconnu avoir siphonné les comptes bancaires de la SSII pour refinancer les entreprises de BTP Maytas qu’il proposait de racheter mi-décembre dernier. [EI] Des entreprises auxquelles l’enquête a été étendue et l’état du Maharastra a retiré plusieurs contrats pour un montant de l’ordre de 4,8 MdRs. [HT] Le gendarme des marchés boursiers indiens pourrait également être questionné, en raison de sa défaillance dans ce dossier. [ToI] Selon le procureur, jusqu’à 3 M€ par an auraient pu être détournés des comptes de Satyam; ses effectifs réels seraient de 40 000 personnes, contre 53 000 annoncés. [ToI]

Par ailleurs, les cadres dirigeants de Satyam viennent de se voir interdits de vendre ou hypothéquer le moindre de leurs actifs personnels, mobiliers comme immobiliers, afin d’éviter l’éventuelle fuite d’actifs susceptible de revenir à la SSII… [HBL] Enfin, la quête d’un PDG se poursuit avec 40 candidatures déposées. [BS]

Tags: , ,

Déposez un commentaire