India

Satyam s'enfoncerait un peu plus

Selon CNN-IBN, l’ex-PDG par intérim de Satyam pourrait ne pas être aux Etats-Unis uniquement pour rassurer les clients de la SSII en pleine tourmente. La chaîne de télévision indienne indique en effet sur son site Web que Ram Mynampati aurait vendu quelque 250 000 actions Satyam aux outre-Atlantique, et 700 000 sur les marchés indiens, « juste avant que ne soit révélée l’escroquerie ». En tout, 16 cadres supérieurs de l’exécutif de la SSII indienne serait actuellement sous le coup d’une enquête ; Ram Mynampati serait recherché par les autorités indiennes pour une audition. 

Selon The Hindu Business Line, et contrairement aux affirmations du secrétaire général du syndicat Unites, la panique aurait commencé à se répandre parmi les salariés de Satyam, notamment ceux travaillant sur site, en dehors du sous-continent indien. Localement, on s’interroge aussi sur les SEZ promues par Satyam, ces zones à la fiscalité privilégiée, dédiées au développement des activités de sous-traitance offshore.

Côté clients, en Europe, l’heure semble toujours à la prudence. Interrogé sur le sujet, le groupe Dexia nous a par exemple indiqué n’être que très peu exposé, évoquant une relation venant tout juste de démarrer. Et de manifester une confiance certaine dans l’évolution de la situation.

Tags: , ,

Déposez un commentaire