India

Unique ID : la carte d’identité à tout faire qui attire toutes les convoitises

Le projet Unique ID est l’un plus importants projets gouvernementaux indiens du moment. D’une part, parce qu’il marque un véritable tournant dans la manière dont l’Inde va gérer l’identification de ses citoyens. De fait, il s’agit d’associer chaque citoyen indien à un numéro d’identification unique – ce qui peut rappeler le numéro de sécurité sociale français. Surtout, ce numéro d’identification a vocation à permettre l’accès à tout type de service, public ou privé : en clair, il n’est pas question d’avoir, d’un côté, un numéro de sécurité sociale et, de l’autre, un numéro de permis de conduire. Bref, du tout-en-un qui, outre épargner aux indiens certaines lourdeurs administratives, doit en plus permettre d’élargir l’identification des citoyens indiens à des populations toujours susceptibles, aujourd’hui, de n’être pas identifiées, notamment dans les zones rurales. On l’avait notamment vu après les attentats de Bangalore, en juillet 2008 (en même temps, comme le relève la presse indienne, seuls 56 pays dans le monde proposent des cartes d’identité nationale). Un tout-en-un qui doit également contenir des informations de filiation ainsi que des données biométriques. Nadan Nilekani, fondateur d’Infosys débauché pour conduire le projet, ne cachait pas, déjà en 2007, son enthousiasme pour le projet. Approuvé à l’automne 2008 (mais le concept remonte à 2003), le projet d’Unique ID doit porter ses premiers fruits en 2010. D’ici à mi-2014, il devrait concerner 600 millions d’indiens. A New Delhi, il faudra attendre 2012.

Pour l’heure, la presse indienne n’évoque que relativement peu les questions associées à un tel projet relatives à la vie privée ou encore à l’inviolabilité des cartes à puces associées au projet – des cartes à puce basées sur le standard indien Scosta. Une autorité ad hoc, l’UID Authority, devra veiller à ces questions. Mais peut-être est-il encore trop tôt pour déjà les évoquer. En fait, le projet Unique ID a même été l’une des propositions phare du parti qui a remporté les dernières législatives indiennes.

Bien sûr, les SSII indiennes sont sur les rangs, mais le projet soulève un enthousiasme qui dépasse les frontières du sous-continent. En juillet dernier, Bill Gates a qualifié le projet de « remarquable initiative », exprimant au passage la volonté de Microsoft d’y être associé. De passage en Inde la semaine dernière, Carol Bartz, nouveau PDG de Yahoo, a également manifesté son intérêt pour le projet, soulignant la capacité de son entreprise à traiter de larges volumes de données en quotidien. Cognizant et IBM voudraient également leur part du gâteau. Et l’industrie IT israélienne s’est fendue, en juillet, de l’envoi d’une délégation sur place pour mieux vendre ses services au gouvernement indien dans le cadre de ce projet. Il faut dire que le gâteau est alléchant : le projet Unique ID devrait globalement couter 22 Md€.

Tags: , , , , , , ,

Déposez un commentaire