India

Vite lu dans la presse indienne

– Selon l’édition du 15 juillet du Mumbai Mirror, les ventes de baladeurs MP3 et d’appareils photos numériques se portent bien. En fait, la santé de ces marchés serait si bonne qu’elle permettrait aux principales chaines locales de détaillants de redresser la tête dans une période traditionnellement morose sur le plan commercial : la mousson.

Prises entre deux feux. C’est un peu la situation des entreprises de distribution de gaz domestique à New Dehli, selon le Mumbai Mirror. D’un côté, elles souffrent d’un prix d’achat toujours plus élevé. De l’autre, elles sont contraintes par une situation de concurrence exacerbée qui limite leur capacité à répercuter la hausse de leurs coûts sur leurs clients finaux. Du coup, leur profitabilité devrait reculer.

– Dans l’édition de Mumbai du Times of India, on apprend que 46 personnes sont décédées depuis le début de la saison de la mousson. Les deux principales causes de décès seraient la malaria et la leptospirose.

– Ce même quotidien rapporte une opération de sensibilisation à la lutte contre la pollution atmosphérique et le réchauffement climatique organisée par Greenpeace. Des militants se sont déguisés en policiers « verts », mettant à l’index une cinquantaine de véhicules dont le niveau d’émission de polluants n’avait fait l’objet d’aucun contrôle. L’association souhaite obtenir la mise en place d’une réglementation de limitation des émissions de polluants. A Mumbai, la situation n’est semble-t-il pas aussi impressionnante qu’à Bangalore. Un français m’a conseillé d’acheter un masque facial à mon arrivée dans cette ville, la semaine prochaine.

– Enfin, le Times of India se fait l’écho de l’initiative de Collobrières, village de provence qui a décidé de remettre le franc en circulation. Ne cherchez pas dans l’actualité française : La nouvelle n’est plus très fraîche.

Tags: , , , , ,

2 commentaires pour “Vite lu dans la presse indienne”

  1. Le 16 juillet 2008 à 07:21

    Loyola dit:

    Je suis jalouse… je devais partir à Delhi il y a 15 jours et malgré ma demande un mois auparavant, mon visa n’est jamais arrivé à temps. Merci pour ces petits moments partagés depuis ce pays fascinant. A la fois très pauvre et à la pointe des nouvelles technologies ? A suivre…

  2. Le 16 juillet 2008 à 20:54

    Valéry Marchive dit:

    Salut Loyola!
    Ouais, c’est un peu le parcours du combattant pour le visa indien. Encore que, ça c’est plutôt bien, sinon très bien, passé pour moi. Mais j’étais déjà en contact avec l’ambassade depuis plusieurs semaines. Cela dit, rien que l’attente au dépôt de dossier, puis au retrait de passeport, ont de quoi mettre à l’épreuve les meilleures volontés 😉 Sans compter les prix.

Déposez un commentaire