India

Vite lu dans la presse indienne du week-end

– Le réseau de Airtel a bien été victime, ce vendredi, d’une panne monstre dans la région de Mumbai. Le Sunday Times explique qu’un incendie a ravagé une partie des « commutateur critiques [du réseau d’Airtel] à Mumbai, cinq pour être précis. L’incident s’est soldé par un black-out de plus de 12h. Afin d’éviter d’apporter un service minimum à ses clients, Airtel a demandé l’aide de Vodafone qui la lui a apportée bien volontiers. En Inde, Airtel en tête du marché de la téléphonie mobile avec 69,4 millions d’abonnés. Vodafone tient la seconde place avec 49,2 millions d’abonnés. Mais à Mumbai, c’est Vodafone qui est en tête avec 3,7 millions d’abonnés contre 2,5 pour Airtel.

Le fièvre de l’IT n’est pas retombée. Dans le seul état du Rajasthan, quelques 40 000 étudiants ont décidé de participer aux tests d’entrée dans les écoles supérieures d’ingénierie en informatique. Le Sunday Times précise que seules 20 000 places sont disponibles.

– Je ne sais pas si le Rajasthan est victime de coupures d’électricité. Mais Vasundhara Raje, premier ministre de l’état, entend bien lutter contre le vol et le gaspillage de l’électricité. Et de proposer des récompenses en espèces sonnantes et trébuchantes pour encourager les initiatives qui vont dans ce sens. A Mumbai, j’avais entendu dire que de nombreuses lignes électriques étaient piratées.

– Le Business Standard revient sur la stratégie des sociétés indiennes de développement logiciel. Celles-ci – et principalement les PME – souffrent de la crise aux Etats-Unis, un pays dont dépend 75 % de leur chiffre d’affaires. Elles se tournent donc vers l’Europe avec une démarche en trois étapes : investir dans la communication ; ouvrir des bureaux dans certaines grandes villes européennes ; et former des personnels aux langues – autres que l’anglais – et cultures européennes. Pour l’heure, l’Europe ne rapporte que 2 Md$ par an aux sociétés indiennes de développement logiciel. Celles-ci espèrent porter ce chiffre à plus de 4 Md$ en 2010.

– Grandir. C’est l’ambition de MindTree. L’entreprise vient de lever quelques 1 000 MRs auprès de HSBC et de Citibank afin de financier sa croissance. Premier investissement : la construction d’un campus capable d’accueillir 3000 salariés, à Chennai ainsi que l’extension de ses installations à Bangalore.

– Après TCS, c’est au tour de Wipro et de Satyam de présenter leurs résultats pour le premier trimestre. Le premier a enregistré un bénéfice net de 9080 MRs, soit 25 % de mieux qu’un an plus tôt, pour un chiffre d’affaires de 40,405 MdRs (+39 %). A court terme, Wipro prévoit une légère croissance de son chiffre d’affaires mais affiche sa prudence. De son côté, Satyam a enregistré une progression de près de 45 % de son bénéfice net, à 5477 MRs, et de 43,2 % de son chiffre d’affaires, à 26 MdRs. 

Tags: , , , , , , ,

Déposez un commentaire