India

Posts Tagged ‘crise’

Infosys fait du ménage dans ses effectifs

Réduire les coûts. Selon l’Economic Times of India, Infosys aurait commencé à se séparer de ses employés les moins performants à cette fin. L’opération pourrait concerner jusqu’à 5 000 personnes et aider la SSII dans ses efforts de renforcement de son agressivité commerciale : plutôt que de recourir à un surcroît de formation pour ses 3 …

Cet article Infosys fait du ménage dans ses effectifs est apparu en premier sur LeMagIT.

Les SSII indiennes face à la menace de l’intercontrat

La situation économique incertaine de l’Europe et de l’Amérique du Nord pourrait bien venir pénaliser la rentabilité des SSII indiennes. Selon des analystes interrogés par nos confrères de l’Economic Times of India, le taux de salariés en intercontrat aurait augmenté de 7 points chez TCS, Infosys, et Wipro; les taux d’utilisation seraient passés de 97 …

Cet article Les SSII indiennes face à la menace de l’intercontrat est apparu en premier sur LeMagIT.

Infosys s’enfonce dans la crise

Coup de froid sur les valeurs IT à la bourse de Bombay. C’est Infosys qui inquiète, avec notamment des prévisions de croissance fortement revues à la baisse pour l’exercice en cours : désormais, la SSII indienne habituée – comme ses consoeurs – à une croissance à deux chiffres ne prévoit plus qu’une croissance annuelle de …

Cet article Infosys s’enfonce dans la crise est apparu en premier sur LeMagIT.

Les SSII indiennes se préparent à encaisser une nouvelle crise

Fini le doute. Malgré certains discours de façade affichant un enthousiasme plus ou moins forcé et guère plus convaincant, les SSII indiennes se préparent manifestement à encaisser un nouveau choc économique : elles ont commencé à adopter des mesures déjà utilisées lors de la crise de 2008/2009. Mais, c'est l'économie tout entière du pays qui devient aujourd'hui source d'inquiétude.

Cet article Les SSII indiennes se préparent à encaisser une nouvelle crise est apparu en premier sur LeMagIT.

L’industrie indienne des services informatiques approche de la barre des 100 Md$

Selon le Nasscom, l’industrie indienne des services informatiques devrait passer la barre symbolique des 100 Md$ de chiffre d’affaires cumulé sur l’exercice fiscal en cours, qui s’achève le 31 mars prochain – soit une croissance de plus de 16 %. Sur ce chiffre, il faudrait compter quelques 69 Md$ réalisés à l’exportation.

La crise en Europe, catalyseur du développement de l’offshore en Inde ?

Souffrira, souffrira pas ? Le doute semble le plus complet sur les conséquences qu’aura réellement la crise économique – des deux côtés de l’Atlantique – sur l’industrie indienne des services informatiques. Une chose est sûre : au dernier trimestre 2011, l’activité des quatre principales SSII indiennes sur le Vieux Continent a progressé. Grâce à la crise, selon certains.

Certes, certains signes de la crise économique sont là : réduction de la part variable des salaires, pression des clients sur les tarifs… S.D. Shibudal, Pdg d’Infosys, n’a d’ailleurs pas cherché à cacher ses inquiétudes, lors de la présentation des résultats de la SSII pour le dernier trimestre 2011 : dans un communiqué, il expliquait ainsi que «l’économie mondiale, marquée par une croissance ralentie dans les marchés développés, couplée à la crise en Europe, pourrait impacter l’industrie IT [indienne] ».

En fait, le chiffre d’affaires des quatre principales SSII indiennes a progressé au dernier trimestre 2011, le tassement de la croissance sur un an est évident (voir graphique ci-contre).

Résultats : les prévisionnels d’Infosys inquiètent

La troisième SSII indienne vient de présenter de bons résultats trimestriels pour la fin de l’année 2011. Mais ce sont ses prévisions pour les mois – sinon trimestres – à venir qui inquiètent. La direction d’Infosys ne fait d’ailleurs pas mystère d’un climat économique difficile.

Ça va bien pour Infosys. Ou plutôt, ça allait bien. La troisième SSII indienne vient de déclarer un chiffre d’affaires de 1,8 Md$ pour le dernier trimestre 2011. C’est 3,44 % de mieux qu’au trimestre précédent, et près de 14 % de plus qu’un an plus tôt. Bonne nouvelle pour les marges de l’entreprise, le bénéfice net a progressé plus rapidement que le chiffre d’affaires : au dernier trimestre de l’année, il a atteint 458 M$, soit une progression de 11,4 % par rapport au trimestre précédent, et de près de 15,4 % sur un an. Le tout alors qu’Infosys n’a fait progresser ses effectifs que de 3 266 salariés sur la période, en portant le total à 145 088.

Autant de chiffres qui auraient de quoi réjouir. S’il n’était le commentaire de S.D. Shibudal, Pdg d’Infosys. Dans un communiqué, il explique ainsi que «l’économie mondiale, marquée par une croissance ralentie dans les marchés développés, couplée à la crise en Europe, pourrait impacter l’industrie IT [indienne] ». Et d’assurer vouloir se concentrer sur «les opportunités à long terme en investissement dans des plateformes et des solutions, qui accélèrent l’innovation, améliorent les bénéfices pour nos clients et créent une valeur plus importante ». Une stratégie engagée concrètement au printemps dernier avec la réorganisation de la direction d’Infosys.

Les clients des SSII indiennes commencent à mettre la pression

Une fois de plus, la crise ne semble pas partie pour épargner les SSII indiennes. Et les premiers signes sont déjà là : réduction de la part variable des salaires, pression des clients sur les tarifs… Bis repetita par rapport à 2008 ?

Le temps où, mi-novembre encore, l’industrie indienne des services informatiques affichait un optimisme rassurant semble bien révolu. Une inflexion remarquable dans le discours était déjà apparue début décembre. Mais là, plus question de cacher le doute.

Certes, pour l’heure, il n’y aurait pas de pression marquée sur les tarifs ou de quête de renogéciation. Pinku Pappan, analyste chez Nomura Securities, explique ainsi à nos confrères de DNA que «durant la crise de 2008, les prix ont reculé de 5 à 10 % chez les fournisseurs Tier-I. Mais nous ne prévoyons pas que cela se produise cette fois-ci ». Mais la situation n’est pas brillante pour autant. Les SSII indiennes se préparent en effet à un ralentissement de la signature de contrats d’externalisation, guidées notamment par Gartner qui prévoit une petite croissance de 3,7 % des dépenses informatiques mondiales en 2012. L’effet de l’incertitude que la situation européenne fait peser sur l’économie mondiale. En prévision des difficultés attendues, les grandes SSII indiennes ont commencé à couper dans la part variable de certaines rémunérations, indique l’Economic Times of India. Il convient toutefois de rappeler que la reprise passagère de 2010/2011 avait amené son lot d’augmentations importantes.

Crise : l’industrie IT indienne change de ton

Les incertitudes économiques, liées notamment à la crise des dettes souveraines européennes, commencent-elles à affecter les SSII indiennes ? Peut-être. En tout cas, le discours semble s’être clairement infléchi.

You are currently browsing the IT India blog archives for décembre, 2011.