India

Posts Tagged ‘Google’

L’Inde vers un blocage du Web à la mode chinoise ?

Une publicité Microsoft, dans les rues de Mumbai.

Rien ne va plus entre Delhi et les grands du Web que sont notamment Facebook et Google. Le gouvernement indien vient en effet d’engager une procédure judiciaire à l’encontre de 21 services en ligne de réseau social, sur la base d’un rapport du ministère des communications et des technologies de l’information les accusant de diffuser des contenus susceptibles de porter préjudice à l’intégration nationale, «en suscitant l’hostilité entre groupes sur la base de la religion, de la race, du lieu de naissance, du langage» ainsi que des «actions préjudiciables au maintient de l’harmonie.» Sont notamment cités dans la plainte Facebook, Google, Microsoft, et Yahoo, indique le Times of India. Une audition est programmée pour le 13 mars prochain.

Plus tôt, dans la semaine, la Haute Cour de Delhi a menacé Facebook India et Google India de blocage : «comme la Chine, nous bloquerons tous les sites de la sorte,» a-t-elle indiqué pour obtenir d’eux la mise en place d’un mécanisme de détection et de filtrage des contenus «choquants et répréhensibles.» Pour sa défense, Google India a affirmé que les contenus «obscènes, répréhensibles et diffamatoire» ne peuvent pas être «filtrés» ni «surveillés», ne serait-ce que pour des raisons d’échelle. Mais ce sont globalement tous les services permettant à des internautes de publier des contenus sans modération à priori qui sont visés : fin décembre, de telles exigences avaient déjà été formulées, concernant cette fois-ci également Yahoo, et Microsoft.

(suite…)

Google Street View se heurte à la sensibilité sécuritaire indienne

La menace terroriste reste très présente dans les esprits.

Selon MediaNama, Google a du interrompre son travail de photographie systématique des rues de Bangalore, pour son service Street View, à la demande des autorités locales. Selon mes confrères, Google a reçu une lettre de la Police de Bangalore. Mais il n’a pas souhaité commenter son contenu. Lors du début des opérations, Google India avait pourtant assuré avoir obtenu toutes les autorisations nécessaires pour photographier les rues de Bangalore. Selon un informateur anonyme, le point de litige porterait sur le statut de Google India et sur la collecte massive de données médias par une entreprise étrangère. En outre, l’approche très ouverte de Google en matière de cartographie et d’imagerie satellite ne contribuerait pas trop à lui attirer les grâces des autorités Indiennes. Mais pour comprendre la situation, il convient de revenir un peu en arrière.

 

(suite…)

Nouveau retard pour la 3G indienne

Le processus d’attribution par enchères des licences 3G indiennes (pour les opérateurs privés) ne devrait pas, en définitive, commencer le 7 décembre prochain. La rumeur d’un nouveau report, à la mi-janvier, court depuis début octobre, alimentée notamment par la non publication, à la date prévue du 29 septembre, du document de référence du ministère indien des télécommunications sur ce processus d’enchère – document qui intègre notamment les règles du processus, de paiement, les fréquences disponibles, etc. Selon le Financial Express, une conférence préalable au lancement des enchères doit se tenir ce lundi 16 novembre, enchères reprogrammées pour le 14 janvier.

Mais nos confrères de DNA India, s’attendent à ce que l’attribution des licences 3G aux opérateurs mobiles privés attende le prochain exercice fiscal, qui doit commencer début avril 2010. De quoi conforter un peu plus l’avance prise par les opérateurs publics BSNL et MTNL, seuls aujourd’hui autorisés à proposer un service 3G commercial dans le sous-continent.

Ce qui n’empêche pas des acteurs étrangers de poids de suivre de près l’évolution de la situation en Inde. Google pourrait ainsi, via une joint-venture, participer aux enchères, pour la 3G ou pour WiMax, voire pour les deux – les enchères étant concomitantes. Intel, de son côté, aurait jeté son dévolu sur des fréquences WiMax, via sa filiale Intel Capital.

Des Dell ou HP misent quant à eux sur les partenariats pour vendre des ordinateurs portables intégrant un modem 3G. Avec MTNL pour le premier. Pour l’heure, HP s’est refusé à évoquer les noms des opérateurs avec lesquels il est en discussion.

Vie des entreprises

– TCS parie sur l’industrie des télécoms. La SSII vise particulièrement les marchés indien, canadien, africains et d’Amérique du Sud pour s’y développer. [ET]

– HP vient de remporter un important contrat d’externalisation de l’infrastructure SI de l’industriel indien Godrej. Les employés de la division des systèmes d’information de Godrej Industries vont rejoindre les rangs de HP India. [HT]

Wipro vient de remporter un large contrat d’externalisation auprès du brasseur latino-américain AmBev, un contrat estimé à 36M$. [CW] Parallèlement, la SSII cherche à acquérir un spécialiste de la certification pour étendre son offre de test et de certification des logiciels. [DNA] Mais reporte l’ouverture d’un centre de développement à Atlanta. [ITE]

Tech Mahindra, spécialiste indien des solutions et services pour l’industrie des télécommunications vient d’ouvrir son sixième centre d’excellence, au Royaume-Uni, afin d’étendre son activité en Europe. [HBL]

Motorola se désengage de son centre de développement logiciel de Malaisie. L’occasion pour Satyam d’acquérir 128 développeurs compétents à moindre coût. [FE]

Google cherche à attirer les développeurs indiens. Le géant de l’Internet vient d’organiser une conférence dans ce sens, à Bangalore. [HBL] Cisco affiche les mêmes intentions mais les étend à d’autres pays émergents tels que la Jordanie et l’Afrique du Sud. [HBL]

NTT DoCoMo vient de prendre une option sur le marché du téléphone mobile à la plus forte croissance au monde, s’offrant quelque 26 % du capital de Tata Teleservices pour 2,7 Md$. [TH]

You are currently browsing the IT India blog archives for novembre, 2008.