India

Posts Tagged ‘IBM’

En Inde, les grands occidentaux de l’IT soignent leurs salariés

Probablement de quoi donner d’importantes migraines à tous les responsables syndicaux : certaines mesures de réduction des coûts, et notamment chez HP, décidées pour l’occident ne concernent pas l’Inde. Chez IBM, des augmentations de salaires conséquentes sont prévues.

Cet article En Inde, les grands occidentaux de l’IT soignent leurs salariés est apparu en premier sur LeMagIT.

IBM, Microsoft et Qualcomm misent sur les start-ups indiennes

L’Inde a déjà produit de nombreux cerveaux ayant joué un rôle important dans l’informatique. Le chipset graphique GeForce 9400M de Nvidia est ainsi né dans les centres de R&D du fondeur à Bangalore; le Xeon Dunnington était le premier processeur d’Intel entièrement conçu en Inde. Ce ne sont que quelques exemples. Les grands acteurs américains …

Cet article IBM, Microsoft et Qualcomm misent sur les start-ups indiennes est apparu en premier sur LeMagIT.

Un méga centre de calcul orienté Cloud de plus de 80 000 m2 en Inde

IBM s’est associé à l’opérateur Tulip Telecom pour participer à la conception et à la construction d’un centre de calcul de plus de 80 000 m2, à Bangalore, en Inde. Compte tenu de sa surface, il devrait se classer parmi les trois plus gros centres de calcul au monde. Celui-ci doit notamment servir à IBM pour proposer des services SmartCloud : infrastructure, stockage, et plateforme as-a-service sont au programme.

Le centre de calcul est conçu pour offrir une efficacité énergétique élevée, avec PUE (coefficient d’efficacité énergétique) susceptible de descendre jusqu’à 1,5. Pour cela, il est organisé en 20 unités modulaires réparties dans quatre tours. En tout, il doit pouvoir absorber jusqu’à 100 MW d’électricité.

Apple et IBM alimentent des centres de calcul au solaire

IBM vient de développer, dans son centre de recherche et développement de Bangalore, en Inde, un système adaptant le solaire photovoltaïque à l’alimentation électrique de centres de calcul. L’Economic Times of India rapporte en outre que le groupe prévoit d’utiliser ce système pour alimenter directement son centre de R&D, installant des panneaux solaires sur ses 1800 m2 de toit. L’installation doit produire 50 kW d’électricité durant 330 jours par an. IBM mise notamment sur les gains tirés de la conversion de tension de courant continu à courant continu, estimant les pertes à 4 %, contre 13 % dans le cadre d’une conversion de courant alternatif à courant continu.

IBM et TCS en lice pour prendre le contrôle de la filiale IT de Lufthansa

La compagnie aérienne allemande cherche à vendre 51 % de sa filiale services informatiques, Lufthansa Systems. La SSII indienne Tata Consultancy Services et IBM sont en compétition pour la prise de contrôle. Lufthansa Systems est présente sur le marché de l’aviation, où elle compte notamment British Airways parmi ses clients, mais également sur d’autres marchés comme les médias, l’énergie, la logistique et la santé.

Les syndicats célèbrent à leur manière le centenaire d’IBM

«Joyeux anniversaire, IBM», lancent en coeur les délégués syndicaux d’IBM du monde entier à la fin d’une vidéo de 3 minutes diffusée sur Internet à l’occasion du centenaire du groupe. A cette occasion, Samuel Palmisano, Pdg d’IBM, a fait un discours à HEC Paris début mars dernier. En ce vendredi 10 juin, c’était au tour de Mark Loughridge, vice-président senior et directeur financier d’IBM, d’intervenir à Sciences Po Paris.

 

Capgemini face à IBM et HP pour le contrôle de Headstrong

Selon l’Economic Times of India, Capgemini serait bien placé pour réussir à prendre le contrôle de Headstrong, au nez et à la barbe d’IBM et de HP, également en lice. Headstrong est né de la fusion, en 2000, de Techspan – initialement créée par le cofondateur de HCL Arjun Malhotra – et de James Martin Associates.

IBM To Partner With Five NGOs In Pune Corporate Service Corps

Nine IBM professionals from around the world will come to Pune to work on projects of five different NGOs. The company today announced the successful completion of the first phase of its Corporate Service Corps initiatives in Pune for the year 2010. Besides Pune, Hyderabad and Bangalore are among the 17 cities around the world hosting the first phase of IBM’s ambitious program this year.

IBM Corporate Services Corp (CSC) involves its employees working into emerging and developing countries to address core societal, educational and environmental challenges. Between February and May this year, 30 CSC participants from around the world are arriving in India to work on a number of key socio-economic development projects. In Pune, these IBM professionals are working closely with organizations like Yashwantrao Chavan Academy of Development Administration (YASHADA)Teach For India,ChaitanyaFilm & TV Institute of India (FTII) and Software Institute for Rural Development (SIRD) to implement a variety of developmental projects.

The projects in Pune attracted IBMers from Germany, France, Austria, Romania, Australia, USA, Canada and Japan. These are among the 30 global professionals who were selected for project. The project which they are going to work on include:

  • Development of basic architectural design for a web-based Distance Learning Method (DLM) to be offered through YASHADA, the administrative training institute of the Government of Maharashtra, for expanding the reach and coverage of training.
  • Development of a strategy and related action plan to assist Teach For India in expanding to all major Indian cities and related rural areas.
  • Development of a marketing strategy to help Chaitanya, one of the pioneers of self-help group movement in Maharashtra, improve its visibility beyond the Indian development sector.
  • Designing a solution that will help FTII with scheduling of academic resources, manage as well as track assets and inventory in the sound department and eventually to be replicated across all departments.
  • Help with the design and architecture development of SIRD’s rural banking software and related bank management information system capabilities

In 2009, IBM’s CSC program saw 430 of IBM’s future leaders from 44 countries being selected for similar international assignments. Last year India hosted 40 IBM professionals from 19 countries to work with 11 different NGOs and not-for-profit government organizations in Mumbai and Ahmedabad while 100 IBM India employees travelled to five emerging markets.

IBM Corporate Service Corps is the corporate version of the Peace Corps. IBM has committed to enable 1500 of its emerging leaders to participate in the CSC program through 2011. More than 15,000 employees have applied to the program so far and about 1000 employees have been selected. BM announced the first wave of 100 IBMers representing 33 countries in 2008. 20 out of 100 IBMers representing India were selected for specific projects in Ghana, Philippines, Romania, Tanzania, Vietnam and Turkey. IBM spends $150 million annually on CSR initiatives worldwide and is in constant lookout for new areas, where a difference can be made.

Unique ID : la carte d’identité à tout faire qui attire toutes les convoitises

Le projet Unique ID est l’un plus importants projets gouvernementaux indiens du moment. D’une part, parce qu’il marque un véritable tournant dans la manière dont l’Inde va gérer l’identification de ses citoyens. De fait, il s’agit d’associer chaque citoyen indien à un numéro d’identification unique – ce qui peut rappeler le numéro de sécurité sociale français. Surtout, ce numéro d’identification a vocation à permettre l’accès à tout type de service, public ou privé : en clair, il n’est pas question d’avoir, d’un côté, un numéro de sécurité sociale et, de l’autre, un numéro de permis de conduire. Bref, du tout-en-un qui, outre épargner aux indiens certaines lourdeurs administratives, doit en plus permettre d’élargir l’identification des citoyens indiens à des populations toujours susceptibles, aujourd’hui, de n’être pas identifiées, notamment dans les zones rurales. On l’avait notamment vu après les attentats de Bangalore, en juillet 2008 (en même temps, comme le relève la presse indienne, seuls 56 pays dans le monde proposent des cartes d’identité nationale). Un tout-en-un qui doit également contenir des informations de filiation ainsi que des données biométriques. Nadan Nilekani, fondateur d’Infosys débauché pour conduire le projet, ne cachait pas, déjà en 2007, son enthousiasme pour le projet. Approuvé à l’automne 2008 (mais le concept remonte à 2003), le projet d’Unique ID doit porter ses premiers fruits en 2010. D’ici à mi-2014, il devrait concerner 600 millions d’indiens. A New Delhi, il faudra attendre 2012.

Pour l’heure, la presse indienne n’évoque que relativement peu les questions associées à un tel projet relatives à la vie privée ou encore à l’inviolabilité des cartes à puces associées au projet – des cartes à puce basées sur le standard indien Scosta. Une autorité ad hoc, l’UID Authority, devra veiller à ces questions. Mais peut-être est-il encore trop tôt pour déjà les évoquer. En fait, le projet Unique ID a même été l’une des propositions phare du parti qui a remporté les dernières législatives indiennes.

Bien sûr, les SSII indiennes sont sur les rangs, mais le projet soulève un enthousiasme qui dépasse les frontières du sous-continent. En juillet dernier, Bill Gates a qualifié le projet de « remarquable initiative », exprimant au passage la volonté de Microsoft d’y être associé. De passage en Inde la semaine dernière, Carol Bartz, nouveau PDG de Yahoo, a également manifesté son intérêt pour le projet, soulignant la capacité de son entreprise à traiter de larges volumes de données en quotidien. Cognizant et IBM voudraient également leur part du gâteau. Et l’industrie IT israélienne s’est fendue, en juillet, de l’envoi d’une délégation sur place pour mieux vendre ses services au gouvernement indien dans le cadre de ce projet. Il faut dire que le gâteau est alléchant : le projet Unique ID devrait globalement couter 22 Md€.

You are currently browsing the IT India blog archives for novembre, 2009.