India

Posts Tagged ‘MPhasis’

MphasiS ouvre un nouveau centre de services en Pologne

MphasiS, filiale indienne de HP Enterprise Services, renforce sa présence européenne. La SSII vient d’inaugurer un nouveau centre de service à Wroclaw, en Pologne. Celui-ci doit être opérationnel mi-2011. Il devrait accueillir plus d’une centaine de personnes d’ici la fin de l’année; des effectifs prévus pour doubler d’ici 3 ans.

Vie des entreprises

– Selon une source citée par The Economic Times of India, TCS se préparerait à rappeler, en Inde, 20 % de ses effectifs dépêchés sur site, aux Etats-Unis. [ET] Un porte-parole de la SSII nie l’affirmation mais rappelle que, positionner un maximum de ressources humaines en Inde est autant dans l’intérêt de TCS que dans celui de ses clients. TCS a par ailleurs signé un contrat de 100 M$ avec le revendeur télécoms britannique 4U. [ET] Sony cherche à externaliser la gestion de son SI. C’est un contrat évalué entre 60 et 100 M$, pour 3 à 5 ans. TCS serait bien placé pour l’emporter. [ET]

– Mauvais temps pour les expatriés indiens. Selon The Hindustan Times, les salariés indiens de Microsoft titulaires de visas H1-B pourraient être parmi les premiers concernés par la vague de suppression de postes annoncée. [HT]

– Mais les salariés indiens de Boieng peuvent se réjouir : ils devraient échapper à la charrette. [ToI]

– Pas congé, chez Accenture, en Inde, jusqu’au 31 mars. [HBL] La SSII entendrait ainsi pouvoir facturer à ses clients des heures supplémentaires et préserver la part variable de la rémunération de ses collaborateurs.

– 18 à 24 mois. C’est, selon Wipro, le temps qu’il devrait falloir attendre avant de voir le retour des « gros » contrats d’externalisation, des contrats qui porteront sur le déploiement de nouveaux produits mais aussi… sur la gestion de l’intégration après des opérations de fusion/acquisition. [ET]

Nokia renforce son tropisme indien. Le constructeur finlandais dispose déjà d’un centre de développement à Chennai ; il vient de nouer un partenariat avec HCL pour la création d’une co-entreprise qui sera dédiée à la commercialisation de produits et services mobiles dans le sous-continent. [ITE]

– Un second campus pour Infosys à Kolkata (Calcutta). La SSII vient de se voir octroyer 100 acres pour étendre son implantation locale. [BS] Parallèlement, elle vient de se voir attribuer la sous-traitance des activités récurrentes du service des impôts sur le revenu, pour 2,5 MdRs, pour 5 ans. [LM] Mais la SSII aurait néanmoins déjà réduit ses effectifs présents sur le territoire des Etats-Unis afin de réduire ses coûts, et poursuivra sa politique de chasse aux salariés les moins performants. [DNA] La part variable des salaires pourrait, quant à elle, souffrir du recul de l’activité outre-Atlantique. [BS]

IBM vient de remporter un contrat de près de 20 $ – sur 8 ans – avec l’opérateur Idea Cellular pour l’intégration de son SI entre deux cercles du Karnataka et du Punjab. [HBL]

Reliance Communications ouvre ses services GSM. [NewsX] Dans le cercle d’Orissa, il proposera une offre commerciale associant ses réseaux CDMA et GSM. [BS]

– Autour de Kolkata (Calcutta), l’opérateur public BSNL prévoit d’ouvrir, courant février, des services de téléconférence. [HT]

– Cela n’aura pas mis longtemps. Mphasis, qui a perdu son PDG il y a peu, vient d’en nommer un nouveau, Balu Ganesh Ayyar, ancien vice-président de HP en charge des services hébergés pour la région Asie-Pacifique. [HBL]

Vie des entreprises

Wipro vient de remporter le prix MAKE – Most Admired Knowledge Enterprises – pour l’Asie. La SSII finit pour cela 3ème au classement général, contre 15ème l’an passé. Le classement est établi par des cadres dirigents du prestigieux Fortune 500. [ET]

Satyam revoit à la baisse ses prévisions d’embauche. Pour l’exercice fiscal en cours, qui s’achèvera le 31 mars prochain, la SSII ramène ses prétentions de 15 000 nouveaux salariés à seulement 8 000 à 11 000. [ET] Mais il n’est pas question de réduction des coûts via des licenciements : Satyam assure que le placement de 5 % de ses effectifs sous surveillance pour amélioration des performances est normal. Reste que Satyam a réduit ses prévisions de croissance en dollars pour l’exercice en cours de 24-26 % à 19-21 %. [DNA] Pour autant, Satyam a enregistré de bons résultats trimestriels avec, pour le second trimestre de l’exercice fiscal en cours, un chiffre d’affaires de 652 M$ contre 509 M$ un an plus tôt, pour un bénéfice net de 132 M$ contre 101 M$. [Satyam]

– « Le plus dur, c’est que nous ne savons pas quand la stabilité va revenir. » Voici les propos peu rassurants tenus par Kris Gopalakrishnan, PDG d’Infosys, à Bloomberg, à l’issue de la présentation des résultats trimestriels de la SSII. [Bloomberg] Pour lui, la crise actuelle va avoir un « impact étendu. » Mais, pour le second trimestre de l’exercice fiscal en cours, Infosys a présenté un chiffre d’affaires de 1,2 Md$, soit 19 % de mieux qu’un an plus tôt. La SSII, qui ne prévoit pas de licenciement, devrait renforcer ses efforts sur le marché intérieur. [DNA]

HCL a enregistré un bénéfice net de 3,5 MdRs au second trimestre fiscal, soit 15,5 % de mieux qu’un an plus tôt, pour un chiffre d’affaires de 23,7 MdRs, en progression de 38 % sur un an. [FE]

Mphasis (EDS) vient de son côté de présenter un chiffre d’affaires trimestriel de 8.6 MdRs (131 M€) pour le trimestre fiscal échu, soit 39 % de mieux qu’un an plus tôt, pour un bénéfice opérationnel de 1,3 MdRs (15 M€) en progression de 79 % sur un an. [FE][Mphasis]

Zensar a réalisé un bénéfice net trimestriel de 185 MRs, soit 31 % de mieux qu’au second trimestre de l’exercice précédent. [BS] Le chiffre d’affaires pour la période s’établit à 2,3 MdRs, contre 1,9 MdRs au second trimestre de l’exercice 2007/2008.

 – La SSII américaine CSC va embaucher 2000 personnes, au cours des six prochains mois, pour renforcer ses effectifs indiens et les porter à 21 000. CSC employait 90 000 personnes à travers le monde à la fin du mois de juillet dernier. [ET]

IBM vient de remporter un contrat d’externalisation pour le SI de Barthi Airtel dans le cadre de l’ouverture du réseau de l’opérateur indien au Sri Lanka. [ET] Un contrat estimé à 1,5 Md$.

– Pour Oracle, le marché local indien reste très prometteur, notamment du côté des PME que l’éditeur s’est organisé pour adresser spécifiquement. [HBL]

– 30 M$. C’est la somme que Computer Associates prévoit d’investir dans l’extension de ses installations à Hyderabad. A la fin des travaux, en 2010, ce centre de développement devrait compter 2600 salariés. [HBL] Hyderabad compte pour 25 % de la R&D de CA.

MindTree vient d’être sélectionné comme partenaire d’intégration privilégié par Murex, un éditeur spécialisé dans la bourse et la gestion de risque. MindTree devra notamment aider les clients de Murex à migrer vers la nouvelle plateforme MX.3 et leur fournir un support technique. Le tout depuis l’Inde. [HBL]

Dell vient d’ouvrir un point de vente à New Delhi, un Dell Store sur le mode des Apple Store. Là, Dell entend commercialiser toute sa gamme d’ordinateurs portables. [HBL]

Vie des entreprises

– Après Infosys, c’est au tour de Satyam de maintenir ses prévisions de recrutement pour l’exercice fiscal en cours. Pour celui-ci, il s’agit de 15 000 personnes. [HT] Mais, compte tenu de l’attrition, la croissance nette des effectifs devrait porter sur 8 000 collaborateurs. Satyam emploie actuellement plus de 50 000 personnes. Mais, la branche BPO de Satyam doit faire face au départ de son PDG, Venkatesh Roddam, remplacé – pour l’intérim – par Vijay Rangineni, directeur opérationnel. [HBL]

– De son côté, Tata Business Support Systems, la branche BPO interne du groupe Tata, prévoit de recruter 5000 personnes dans des zones rurales de l’Inde, sur cinq ans. [HT]

– Trop optimiste ? L’éditeur Softline prévoit de lever 10 MRs à l’occasion d’une entrée en bourse programmée pour juin prochain. Cette levée de fonds doit permettre le développement des infrastructures de Softline à Hyderabad, ainsi que son expansion à l’étranger. [BS]

– Philanthrope ? Dell vient d’ouvrir un centre éducatif à Hyderabad, doté de vingt PC, d’instruments de musique, et d’une bibliothèque. Le tout pour 40 000 $. [BS]

– Jaithirth Rao, directeur du conseil d’administration d’EDS pour la région Asie-Pacifique et fondateur de Mphasis, vient de quitter ses fonctions. Pour motifs personnels, officiellement. [HBL]

– On va attendre. British Telecom vient de suspendre ses projets de cession de sa participation dans l’entreprise indienne Tech Mahindra. La faute au contexte économique peu favorable. [ET]

– On se calme. Reliance Communications prévoit de réduire ses investissements. Au cours des deux derniers exercices fiscaux, l’opérateur a investi quelques 5 MRs. Officiellement, il ne s’agit que de tenir compte de l’aboutissement de certains projets lourds. [DNA] Ce qui n’empêche pas Reliance Communications de prévoir le développement d’une SEZ sur son campus de Mumbai. [HBL]

Polaris Software, un éditeur installé à Chennai, s’apprête à profiter de la crise pour faire ses courses aux Etats-Unis. Il s’agit d’acheter un spécialiste des solutions pour le secteur de l’assurance. Ni son nom, ni le montant de la transaction n’ont été communiqués. [FE]

IBM se voit en leader sur le marché indien des services informatiques. Et de s’appuyer sur une étude IDC lui attribuant 9,6 % du marché local. [ITE]

– De son côté, TCS a obtenu le marché de l’association de PME/PMI Pithampur Audyogik Sangathan, pour un montant non communiqué. [BS] Mais aussi un contrat d’e-gouvernance auprès de l’état de l’Orissa. [BS] Ainsi qu’un contrat pour la production des passeports. [FE]

Infotech Enterprises a quant à lui obtenu la prorogation de son contrat d’externalisation pour Bombardier Transportation. [HBL]

Schlumberger va installer une usine près de Pune, dans l’état du Maharastra. A priori, c’est pour 2010, avec des effectifs de 1000 personnes. [BS]

– Les activités de support SI de Lehman Brothers en Inde seront reprises par le japonais Nomura Holdings. 3000 emplois de sauvés. Pour le moment. [HT]

Tektronics va développer ses activités de R&D en Inde. Déjà, 85 % des nouveaux produits lancés depuis deux ans ont été développés dans le sous-continent. [ITE]

Vite lu dans la presse indienne

– Le marché indien de la téléphonie mobile est le second au monde en nombre d’abonnés, derrière la Chine, mais le premier en rythme de croissance : fin juillet, il y avait 296 millions d’abonnés au téléphone mobile en Inde, contre 192,98 millions un an plus tôt, soit une progression de 53,44 % en un an. La bonne nouvelle ? Cela pourrait continuer encore longtemps ; le taux de pénétration n’est que de 29 %… et certains utilisent déjà 2 voire 3 téléphones mobiles. [NewsX] D’ici cinq ans, c’est un total de 600 millions d’abonnés que l’on attend. [FE] Quant à la 3G, qui doit arrivée d’ici la fin 2009, elle devrait principalement à ouvrir de nouvelles ressources en fréquences pour les communications vocales. [ToI]

– La situation reste durablement difficile sur le front de l’électricité. En 2004/05, ce sont 10 254 MW de capacité qui ont fait défaut à l’Inde pendant les heures de forte demande. Pour 2008/09, la prévision était de 18 073 MW. Le déficit réel de capacité devrait atteindre 21 701 MW. [FE]

– L’inflation reflue quant à elle modestement, à 12,10 %. Mais certains s’attendent à la voir remonter au troisième trimestre, jusqu’à atteindre 13,5-14 %. [FE]

– La biométrie fait son entrée dans les classes des 115 écoles de la ville de Vadodara : elle sera utilisée, notamment, pour… faire l’appel. [IE] Mais pas que des élèves : cela servira aussi à contrôler la présence des enseignements et des autres personnels.

Présidentielles US : le Nasscom avance ses pions en coulisses. Le syndicat patronal des SSII indiennes a organisé de nombreuses réunions avec les équipes d’Obama et de McCain afin de faire la promotion de l’externalisation en Inde. [ToI]

– Pas question de se laisser faire. Les cybercafés de Pune ont décidé de saisir la Haute Cour de Justice de Mumbai pour contester les contraintes que l’administration locale entend faire peser sur leur activité. [IE]

– Du boulot en plus pour Greenpeace, en Inde : selon la chaine de télévision ITV, les déchets recyclables collectés auprès des foyers britanniques sont illégalement abandonnés dans des puits du Tamil Nadu. C’est moins cher que de recycler. [DNA]

– Cela va faire rêver quelques PDG occidentaux : Sameer Sain, PDG du fond indien Future Capital, s’octroie une rémunération annuelle correspondant à près 25 % du bénéfice net de son entreprise. Dans le sous-continent, ces rémunérations dorées commencent à faire jaser. Les patrons de SSII ne figurent pas dans le Top 50 des privilégiés. [ET]

Vie des sociétés. MPhasis (EDS) ouvre de nouvelles installations à Hyderabad, installations dédiées aux services de support applicatif, avec 100 personnes pour commencer et un objectif à 12 mois de 1000 collaborateurs. [HBL] Wipro ouvrira, dans six mois, un nouveau centre de BPO à Vizag, d’une capacité de 1200 postes dans un premier temps puis de 6000 à terme. [HBL] Infosys maintient ses projets de recrutement de 18 000 personnes pour cette année, et pour la suivante. Mais attention : les augmentations de salaires reculent ; elles resteront inférieures à 10 % en moyenne. [FE] Satyam croît à l’opportunité des marchés émergents. Il escompte y remporter au moins 3 à 4 contrats, pour un montant compris entre 8 et 50 M$, d’ici la fin décembre. [ET]

– Satyam mise sur Windows Vista. La SSII reprend à son compte les prévisions de migration vers Vista de Gartner. La SSII y passe elle-même – 17 000 de ses 51 000 postes de travail ont déjà migré – mais, surtout, chercher à profiter de l’aubaine : elle a créé un laboratoire de test de compatibilité logicielle pour aider ses clients à migrer rapidement. [HBL]

– Selon Forrester Research, plus de 40 % des grandes entreprises américaines et européennes prévoient de réduire leur budget IT pour 2009. Au final, pour Infosys, « chaque jour, nous recevons des mauvaises nouvelles des Etats-Unis. » [DNA]

You are currently browsing the IT India blog archives for septembre, 2008.