India

Posts Tagged ‘MTNL’

Nouveau retard pour la 3G indienne

Le processus d’attribution par enchères des licences 3G indiennes (pour les opérateurs privés) ne devrait pas, en définitive, commencer le 7 décembre prochain. La rumeur d’un nouveau report, à la mi-janvier, court depuis début octobre, alimentée notamment par la non publication, à la date prévue du 29 septembre, du document de référence du ministère indien des télécommunications sur ce processus d’enchère – document qui intègre notamment les règles du processus, de paiement, les fréquences disponibles, etc. Selon le Financial Express, une conférence préalable au lancement des enchères doit se tenir ce lundi 16 novembre, enchères reprogrammées pour le 14 janvier.

Mais nos confrères de DNA India, s’attendent à ce que l’attribution des licences 3G aux opérateurs mobiles privés attende le prochain exercice fiscal, qui doit commencer début avril 2010. De quoi conforter un peu plus l’avance prise par les opérateurs publics BSNL et MTNL, seuls aujourd’hui autorisés à proposer un service 3G commercial dans le sous-continent.

Ce qui n’empêche pas des acteurs étrangers de poids de suivre de près l’évolution de la situation en Inde. Google pourrait ainsi, via une joint-venture, participer aux enchères, pour la 3G ou pour WiMax, voire pour les deux – les enchères étant concomitantes. Intel, de son côté, aurait jeté son dévolu sur des fréquences WiMax, via sa filiale Intel Capital.

Des Dell ou HP misent quant à eux sur les partenariats pour vendre des ordinateurs portables intégrant un modem 3G. Avec MTNL pour le premier. Pour l’heure, HP s’est refusé à évoquer les noms des opérateurs avec lesquels il est en discussion.

Fortes perturbations dans les télécommunications et l’électricité à New Delhi

Rien ne semble plus aller à New Delhi. L’opérateur public MTNL doit actuellement faire face à une grève illimitée de ses cadres. Laquelle a entrainé d’importantes perturbations sur le réseau de téléphonie mobile de l’opérateur – qui vient de lancer ses services 3G à Mumbai – mais aussi à l’aéroport de la ville ainsi que dans certains hôpitaux et administrations : six câbles du réseau de téléphonie commuté ont été coupés, ainsi que deux fibres optiques utilisés pour les services données à haut débit. A l’aéroport de New Delhi, de nombreux vols auraient été retardés alors que les personnels au sol étaient dans l’incapacité d’émettre les cartes d’embarquement, selon nos confrères du Times of India.

Parallèlement, New Delhi est frappée par d’importantes et fréquentes coupures de courant sous l’effet conjugué de capacités de production électrique insuffisantes et d’une température très élevée – jusqu’à 43°C pour des minimales de 30°C. L’administration avait, avant l’été, promis une capacité de 4 500 MW ; pour l’heure, la demande a culminé à 3 914 MW, selon The Hindustan Times. Sans empêcher des coupures d’électricité régulières. La banlieue de la ville souffre aussi, à commencer par Gurgaon, bien connue pour ces centres d’appel.

Mise à jour: La grève chez MTNL continue et les perturbations des réseaux de l’opérateur public s’étendent désormais à Mumbai, selon le Business Standard.

Mise à jour 2: La grève est terminée chez MTNL est terminée.

L'installation et l'utilisation d'Internet

Poteau électrique, en centre ville, à New Delhi

Poteau électrique, en centre ville, à New Delhi

Cette semaine aura été marquée par des problèmes avec Internet : avec la fête nationale du 15 août, d’après mon fournisseur d’accès principal (MTNL), les lignes ont eu de nombreux soucis. En tout et pour tout, cette semaine j’aurai eu 3 coupures d’internet liés d’abord à la fête nationale, puis à un problème serveur et enfin à une réinstallation électrique du quartier. Pour moi, seule la « réinstallation électrique » est une excuse plausible, quand on voit a l’installation locales qui ressemble plus a 10 fils de pèche mélangés,  on comprend plus l’impact que cela peut avoir sur la qualité de nos réseaux.

Heureusement, à force de subir ces problèmes, et comme deux connections ne sont jamais suffisantes (merci Airtel), ma troisième connexion est le GPRS installé sur mon téléphone portable. C’est une de mes grandes découvertes car avec des opérateurs comme Airtel ou Vodafone, l’installation est gratuite et illimitée; avec une vitesse de  25 kb/s finalement on arrive à s’en sortir. Ce week-end, j’ai donc décidé de réinstaller un serveur comme il se doit qui distribue Internet aux ordinateurs des programmeurs et d’y installer la connexion avec mon telephone portable… C’est un peu archaïque mais ça marche et ça dépanne.

A titre de nouveauté, le Public Wifi arrive en Inde. Des sociétés comme O-Zone proposent à des Hôtels, centre commerciaux, cafés, etc… de prendre en charge l’installation d’Internet et de hotspots Wifi. L’utilisateurs peut payer en ligne le temps de communication nécessaire ou via des plates-formes (hotels, etc..) Distribution des gains à 70-30 ou 60-40 entre les deux partenaires (plus grosse parts pour le fournisseur, bien sûr). Je suis convaincu que ces solutions ont de l’avenir; si des professionnels sont enfin prêt a prendre en charges le fonctionnement d’Internet, j’en connais beaucoup qui ne manqueront pas des les contacter.

You are currently browsing the IT India blog archives for août, 2008.