India

Posts Tagged ‘royaume-uni’

La lutte contre l’optimisation fiscale n’est pas l’apanage des économies développées

Si la lutte contre l’optimisation fiscale fait l’objet de nombreux échanges en Europe, mais également aux Etats-Unis, elle s’invite également dans le débat public en Inde avec en ligne de mire, notamment, des multinationales de l’informatique.

Cet article La lutte contre l’optimisation fiscale n’est pas l’apanage des économies développées est apparu en premier sur LeMagIT.

Visas : de nouvelles règles au Royaume-Uni pourraient affecter les SSII indiennes

Les Etats-Unis d’abord, et maintenant le Royaume-Uni. Successivement, les principaux marchés des SSII indiennes semblent durcir leurs règles d’octroi de visas de travail au détriment de celles-ci. Précisément, les SSII indiennes s’inquiètent aujourd’hui de nouvelles règles – avec, notamment, un plafond annuel -, en cours de débat outre-Manche, susceptibles d’affecter l’octroi de visas de travail …

Cet article Visas : de nouvelles règles au Royaume-Uni pourraient affecter les SSII indiennes est apparu en premier sur LeMagIT.

Visas : l’Inde menace le Royaume-Uni d’une délocalisation de ses SSII

Il n’y a pas qu’outre-Atlantique que le sujet des visas de travail accordés aux employés des SSII indiennes fait polémique. C’est également vrai outre-Manche.

L’Inde vient ainsi très officiellement d’avertir le Royaume-Uni d’un risque de délocalisation de ses SSII vers des pays d’Europe continentale en cas de durcissement de ses règles d’octroi de visas. Selon l’Economic Times of India, le sujet a été évoqué lors d’un échange entre le ministre indien du Commerce et de l’Industrie et le secrétaire d’État britannique au Commerce, à l’Innovation, et aux Compétences. En réponse, ce dernier a assuré son interlocuteur qu’aucune décision n’avait encore été prise sur les conditions d’octroi de visas, dans le cadre de transferts au sein d’une même entreprise. L’industrie IT indienne s’inquiète d’une proposition consistant à considérer les personnes concernées comme des immigrants en devenir.

Offshore : regain de tensions protectionnistes aux Etats-Unis

Après la restriction des conditions d’octroi de visas de travail H1-B, qui avait été perçue comme visant particulièrement les SSII indiennes, l’industrie indienne des services informatiques et du BPO s’inquiète d’une proposition de loi visant à restreindre l’accès à la garantie des Etats-Unis pour l’obtention de prêts : les entreprises délocalisant des centres d’appel offshore ne seraient plus éligibles.

Les tensions ont commencé début 2009, lorsque le Sénat américain a approuvé un texte imposant des restrictions à l’embauche de titulaires de visas H1-B dans le secteur financier, et tout particulièrement pour les banques recevant des aides de l’Etat. Toutefois, deux ans plus tôt, les SSII indiennes avaient déjà été malmenéespar la réduction du quota de visas H1-B de 195 000 à 65 000 par an. Elles avaient averti leurs actionnaires du risque que pouvait faire peser sur leur activité le retour d’une certaine forme de préférence nationale aux Etats-Unis. Et s’étaient rendues à Washington pour défendre leur industrie. Mais voilà, fin août 2010, le couperet tombait : le coût des visas H1-B devrait gonfler, représentant une charge supplémentaire de 250 M$ par an pour les SSII indiennes. Lors d’une visite en Inde, à l’automne dernier, Barack Obama a joué l’apaisement, cherchant à rassurerles grands outsourceurs du sous-continent. Mais cela n’a pas suffi. Eux se sentaient particulièrement visés par des mesures officiellement conçues pour renforcer la limite contre l’immigration illégale à la frontière mexicaine : entre 2000 et 2009, 46,9 % des porteurs de visas H1-B étaient indiens.

Royaume-Uni : HP délocalise 200 emplois publics en Inde

Selon le syndicat PCS, HP s’apprête à délocaliser 200 emplois de la division des systèmes d’information du Ministère britannique du travail et des pensions (DWP) en Inde. Le groupe n’attend plus que le feu vert gouvernemental pour commencer à migrer à Bangalore ces postes de support technique dès le mois d’août. Pour l’heure, ces 200 postes sont répartis entre Newcastle, Lytham St Annes and Sheffield. PCS représente plus de 2 000 salariés de HP au Royaume-Uni. Selon le syndicat, les propositions correspondants à cette décision de délocalisation sont en cours de finalisation.

 

SSII indiennes : la polémique des visas rebondit

Les tensions protectionnistes menaçant l’activité des SSII indiennes pouvaient paraître dépassées. Du moins Barack Obama avait-il pu le laisser imaginer à l’automne dernier. Mais il n’en est rien. Des soupçons d’abus autour des visas pour les Etats-Unis ont récemment jeté de l’huile sur le feu. Un feu déjà bien vivace et qui commence à s’étendre au Royaume-Uni.

You are currently browsing the IT India blog archives for mai, 2011.