India

Posts Tagged ‘Sony’

Vie des entreprises

– Selon une source citée par The Economic Times of India, TCS se préparerait à rappeler, en Inde, 20 % de ses effectifs dépêchés sur site, aux Etats-Unis. [ET] Un porte-parole de la SSII nie l’affirmation mais rappelle que, positionner un maximum de ressources humaines en Inde est autant dans l’intérêt de TCS que dans celui de ses clients. TCS a par ailleurs signé un contrat de 100 M$ avec le revendeur télécoms britannique 4U. [ET] Sony cherche à externaliser la gestion de son SI. C’est un contrat évalué entre 60 et 100 M$, pour 3 à 5 ans. TCS serait bien placé pour l’emporter. [ET]

– Mauvais temps pour les expatriés indiens. Selon The Hindustan Times, les salariés indiens de Microsoft titulaires de visas H1-B pourraient être parmi les premiers concernés par la vague de suppression de postes annoncée. [HT]

– Mais les salariés indiens de Boieng peuvent se réjouir : ils devraient échapper à la charrette. [ToI]

– Pas congé, chez Accenture, en Inde, jusqu’au 31 mars. [HBL] La SSII entendrait ainsi pouvoir facturer à ses clients des heures supplémentaires et préserver la part variable de la rémunération de ses collaborateurs.

– 18 à 24 mois. C’est, selon Wipro, le temps qu’il devrait falloir attendre avant de voir le retour des « gros » contrats d’externalisation, des contrats qui porteront sur le déploiement de nouveaux produits mais aussi… sur la gestion de l’intégration après des opérations de fusion/acquisition. [ET]

Nokia renforce son tropisme indien. Le constructeur finlandais dispose déjà d’un centre de développement à Chennai ; il vient de nouer un partenariat avec HCL pour la création d’une co-entreprise qui sera dédiée à la commercialisation de produits et services mobiles dans le sous-continent. [ITE]

– Un second campus pour Infosys à Kolkata (Calcutta). La SSII vient de se voir octroyer 100 acres pour étendre son implantation locale. [BS] Parallèlement, elle vient de se voir attribuer la sous-traitance des activités récurrentes du service des impôts sur le revenu, pour 2,5 MdRs, pour 5 ans. [LM] Mais la SSII aurait néanmoins déjà réduit ses effectifs présents sur le territoire des Etats-Unis afin de réduire ses coûts, et poursuivra sa politique de chasse aux salariés les moins performants. [DNA] La part variable des salaires pourrait, quant à elle, souffrir du recul de l’activité outre-Atlantique. [BS]

IBM vient de remporter un contrat de près de 20 $ – sur 8 ans – avec l’opérateur Idea Cellular pour l’intégration de son SI entre deux cercles du Karnataka et du Punjab. [HBL]

Reliance Communications ouvre ses services GSM. [NewsX] Dans le cercle d’Orissa, il proposera une offre commerciale associant ses réseaux CDMA et GSM. [BS]

– Autour de Kolkata (Calcutta), l’opérateur public BSNL prévoit d’ouvrir, courant février, des services de téléconférence. [HT]

– Cela n’aura pas mis longtemps. Mphasis, qui a perdu son PDG il y a peu, vient d’en nommer un nouveau, Balu Ganesh Ayyar, ancien vice-président de HP en charge des services hébergés pour la région Asie-Pacifique. [HBL]

Vite lu dans la presse indienne

Programme chargé pour cette revue de presse indienne hebdomadaire avec, un accord important pour le développement du nucléaire civil en Inde, les pénuries d’électricité, ou encore l’ouverture de discussions pour la libéralisation des échanges entre Inde et Europe. Mais on parle aussi du marché domestique indien des services informatiques, de la situation économique, de la formation des ingénieurs en informatique, ainsi que de leur fidélisation.

– C’est la fête sur le front de l’énergie : l’Inde va pouvoir étendre son parc nucléaire civil. Cet été, le pays avait conclu un accord bilatéral en ce sens avec les Etats-Unis. Mais cet accord doit être ratifié par le congrès américain ; ce n’est pas encore le cas. Plus rapide, le groupe des pays fournisseurs de technologies nucléaires (NSG) vient de donner son feu vert au commerce de ces technologies avec l’Inde. Sans surprise, Paris s’est manifesté comme l’un des principaux soutien de l’Inde : Jacques Chirac avait déjà conclu un accord bilatéral avec le sous-continent, en ce sens, en février 2006. [ToI] Du coup, la France – avec Areva – prend une petite longueur d’avance. Petite parce que la Russie collabore déjà à la construction de deux centrales nucléaires de 1000 MW dans la ville de Kundakulum. L’Inde est longtemps resté dans une situation particulière : considéré comme pays « ami » des pays occidentaux, il détient l’arme nucléaire mais n’a jamais accepté de signer le traiter de non prolifération, se fermant ainsi certaines possibilités de commerce et de développement. Seul bémol, relevé par la presse indienne : la Chine a formulé des objections à l’entrée de l’Inde dans le club des pays nucléarisés. Retrouvez l’histoire du nucléaire indien ici.

– Dans l’immédiat, l’électricité continue d’être un problème au quotidien. A Chennai, on vient de passer à 5h sans électricité par jour. [IBN] A Pune, on vient de passer à 7h. [ToI]

– Des discussions vont commencer dès aujourd’hui à Bruxelles entre des représentants de la Commission Européenne et le ministre indien du commerce en vue d’un accord pour une ouverture plus large des marchés respectifs. Au menu des discussions : commerce de biens et de services, investissement et propriété intellectuelle. Le fruit des négociations devrait être présenté à l’occasion de la visite à Paris du premier ministre indien Manmohan Singh, dans le courant du mois de septembre. [HT] Et le gouvernement indien de pousser en faveur d’un accord bilatéral facilitant la mobilité des travailleurs. [ToI]

– On regarde encore du côté de la campagne pour les élections présidentielles aux Etats-Unis. En effet, le candidat démocrate Barack Obama a fait part de son intention d’industrialisation le processus d’attribution des visas H2B. La réflexion retient l’attention ici : les visas H2B sont notamment utilisés pour envoyer des collaborateurs de SSII indiennes, de l’autre côté du Pacifique, auprès de leurs clients.

– L’enquête sur les attentats d’Ahmedabad et de Bangalore, fin juillet, se poursuit. La police aurait retrouvé des disques durs utilisés par les suspects, dans un cybercafé. [EI]

– Le marché domestique, l’autre relais de croissance des SSII indiennes. Elles l’on longtemps négligé mais s’y intéressent de plus en plus. Il a progressé de 42% en 2007 et devrait atteindre 23,3 Md$ en 2008, selon le Nasscom. [ET] Les premiers exemples d’entreprises ayant recours à l’informatisation pour améliorer efficacité et rentabilité sont là. [FE] Reste que les entreprises indiennes ne sont pas encore très adeptes du BPO. [IBN] Alors, récession au US oblige, les SSII indiennes ne se tournent pas seulement vers l’Europe, elles visent aussi le Japon. [ET]

(suite…)

You are currently browsing the IT India blog archives for septembre, 2008.